#Covid le travail parlementaire se poursuit… pensons dès à présent, au jour d’après

Par |2020-04-05T16:37:41+02:005 avril 2020|Près de chez vous, Travail parlementaire|0 commentaire

Bonjour à toutes et tous

J’espère que vous vous portez bien et que vos familles sont épargnées par cette pandémie sans précédent. Le travail parlementaire se poursuit. Réunion du groupe des députés LaREM avec le Premier ministre, mission d’information parlementaire sur la crise, points avec la Préfecture et l’Agence Régionale de Sante… malgré le confinement, le travail parlementaire se poursuit avec les outils de visio ou d’audio conférence (à suivre sur ma page Facebook, mon compte Twitter ou sur Instagram).

Nous assurons également le suivi et la résolution des nombreuses demandes que les entreprises, les commerçants ou les particuliers nous remontent. N’hésitez pas à contacter directement Antoine Beis dans mon équipe si vous avez des questions ou des problématiques spécifiques à laquelles vous ne trouvez pas de réponses >> antoine.beis@clb-an.fr

Sous l’impulsion de quelques médecins très mobilisés au travers de l’APTA 78 (association créée janvier 2018, financée par une convention signée avec l’ARS Île-de-France, à la gouvernance plurisectorielle et pluriprofessionnelle regroupant les acteurs du secteur sanitaire et médico-social du département), je me mobilise pour que le suivi et l’accompagnement médico-social des personnes confinées les plus fragiles (séniors, handicap, addictions…) soient possibles avec le même niveau d’encadrement médical.

Nous pouvons collectivement être fiers du travail titanesque qui est réalisé par nos soignants, par les équipes de la préfecture, du département et par les CCAS de la circonscription avec les structures associatives pour que l’entraide soit au rendez-vous. Je les remercie le plus souvent possible, ce sont avec nos forces de l’ordres, nos pompiers et avec de très nombreux anonymes les héros de cette bataille que nous menons. Enfin je n’oublie pas les enseignants qui déploient des trésors d’ingéniosité pédagogique pour que les classes virtuelles soient efficaces.

Nous lançons ce samedi une initiative ouverte à toutes les sensibilités politiques pour mobiliser les citoyens sur la sortie de la pandémie COVID 19 et réfléchir, ensemble, au monde que nous voulons demain. Au-delà de l’urgence de court-terme et malgré l’incertitude à moyen-terme, il est aussi de notre responsabilité de penser collectivement, dès à présent, au jour d’après. A notre avenir commun. Nous avons aussi des combats à mener pour le climat, la biodiversité, la solidarité, la santé et la justice sociale et nous devons tout faire pour gagner ces autres combats. Pour y arriver, il nous faudra de la rupture, de l’audace, de l’ambition, de nouvelles règles, des moyens décuplés. Il nous faudra réapprendre la sobriété, la solidarité et l’innovation. Un simple plan de relance ne suffira pas. Il nous faut réfléchir dès maintenant et collectivement à un grand plan de transformation de notre société et de notre économie.

De nombreuses thématiques sont proposées au débat public, pour ma part je me concentre sur la thématique 6 : “L’homme face à la machine” : peut-on humaniser le numérique ? En particulier pour encourager la mise en place d’un bien commun numérique. La colonne vertébrale d’un bien commun numérique devra s’ancrer dans un plan de continuité numérique pour les collectivités locales. La pandémie Covid montre que les collectivités sont rapidement coupées de leur écosystème de partenaires et des citoyens. L’agilité et la simplicité d’accès aux services et à l’information et leurs interactions fortes avec le tissu territorial (santé, associatif, notaires, avocats, pompiers…) est devenu vital. Un investissement massif pour soutenir ces plans de continuité numérique – de bien commun – des collectivités territoriales est nécessaire. Ce sujet rejoint aussi celui de l’attractivité territoriale et le développement de territoires éloignés des grandes métropoles.

A nous toutes et tous de préparer, ensemble, le jour et le monde d’après

site web lejourdapres.parlement-ouvert.fr 

Prenez soin de vous et respectez le confinement !

A celles et ceux qui trouvent le temps long, pensez que chaque minute de confinement, c’est 8 vies sauvées. Chaque heure de confinement, c’est 480 vies sauvées. Chaque jour de confinement, c’est 11 520 vies sauvées.

 

Rappel pour les mesures liées au COVID 19 :

> Pour les salariés et les entreprises, vous trouvez sur mon site internet, l’ensemble des liens et contacts dans cet article >> https://didierbaichere.fr/2020/03/17/covid-resume-des-mesures-daccompagnement-citoyen-entreprise/

> Enfin, pour les élèves, je voulais vous rappeler les principes généraux annoncés par le Ministre Jean-Michel Blanquer : les épreuves sont remplacées par le contrôle continu, à l’exception de l’épreuve orale du bac de français. Les notes obtenues pendant le confinement ne seront pas prises en compte. L’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire, à l’exception de l’épreuve orale du baccalauréat de français qui est maintenue.

Retrouvez toutes les informations utiles sur le site du ministère de l’éducation nationale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.