Une hausse historique du budget des Armées.

discours du 7 novembre 2017 au nom du groupe La république En Marche!

« Permettez-moi au nom du groupe La République en Marche! de saluer le dévouement de nos armées dans un contexte de très haut niveau de sollicitation. Celui-ci oblige la Nation envers nos soldats, leurs familles, et plus largement envers toutes les femmes et les hommes qui sont partie prenante de la défense de la France.

Le budget de la défense 2018 voulu par le Président de la République et que vous présentez, madame la Ministre, est à ce titre un budget de fierté. Il rend justice à l’engagement exceptionnel de nos armées et répond à l’exigence de maintenir et de renforcer la singularité stratégique de la France. Ce budget s’inscrit dans cette vision de la souveraineté de la France. Il est également la marque d’une France qui assume doublement sa responsabilité européenne, par le respect des règles budgétaires communes et par l’impulsion donnée à l’Europe de la sécurité et de la défense.

french-president-emmanuel-macron-reviews-troops-as-he-arrives-at-the-military-base-in-istres_5945414En cohérence avec cette ambition nationale et européenne, vous présentez, madame la Ministre, un budget de remontée en puissance avec une augmentation historique de 1,8 Md€ qui engage de manière crédible la trajectoire qui doit conduire le budget de la défense à 2% du PIB à l’horizon 2025. Il est nécessaire d’aller sur le terrain, dans les casernes de nos armées et plus largement à la rencontre de l’ensemble des acteurs de la défense. Comprendre et analyser, c’est le rôle de l’Assemblée nationale, et c’est la mission que les rapporteurs de la commission défense se sont fixés pour appréhender les enjeux de notre défense nationale. De leurs travaux, je retiens 3 axes stratégiques pour le budget défense 2018. Je fais référence à l’impérieuse priorité de l’amélioration des conditions de vie des militaires et de leurs familles, à l’impact déterminant des équipements et des investissements, que l’on parle de la montre tactique du programme Félin ou aux infrastructures les plus lourdes comme les Sous-marins Nucléaires d’Attaque de type Barracuda par exemple et enfin à notre stratégie dans le domaine de la cyberdéfense. Ces axes seront la pierre angulaire de la future Loi de Programmation Militaire 2019/2025.

Axe1 – Cela va sans dire : il n’y a pas d’armée sans soldats, c’est-à-dire sans recrutement ni fidélisation. En parallèle de la poursuite du Plan d’amélioration de la condition du personnel militaire et d’un vaste plan de recrutement dont le solde net sera positif de 500 effectifs, ce qui n’est pas arrivé depuis 10 ans, vous lancez, madame la Ministre, le Plan « Famille » doté de 300 M€ de crédits nouveaux sur cinq ans, avec une grande partie des actions mises en œuvre dès 2018. C’est une fierté autant qu’une nécessité.

20170929_170116_resizedAxe 2 – Le budget « équipement » augmente de 1,5 Md€ et permettra d’enclencher une « remontée en puissance qualitative », pour reprendre la formule du général d’armée Jean-Pierre Bosser, avec des premières livraisons de matériel en 2018 dans le cadre du programme Scorpion par exemple. Le budget 2018 est un budget qui prépare l’avenir avec 4,7 Md€ qui seront consacrés à la R&D, dont 720 M€ pour les études en amont. Nos PME et nos ETI de la défense ne cessent de nous le rappeler : il est capital de financer des démonstrateurs pour produire les ruptures technologiques et ouvrir les filières de demain.

Axe 3le cyber. Le budget 2018, c’est également la création de 400 postes dans le renseignement et la cyberdéfense en 2017, avec dès 2019 2 600 combattants numériques soutenus par 4 400 réservistes spécialisés. D’une posture défensive en matière de cyberdéfense, nous enclenchons une posture offensive.

Vous l’aurez compris, la défense, c’est bien plus que l’armée, c’est tout un pan de notre société, un secteur industriel clé. Il n’y a donc pas d’armée sans filière industrielle de la défense sur le sol national. Si l’armée définit et pilote la stratégie de défense, les industriels agissent pour anticiper sur les technologies et les compétences disponibles.

Les-formations-de-l-armeeJe terminerai mon propos en soulignant que la défense, c’est aussi des métiers et un creuset pour nombre de jeunes. J’attire votre attention, madame la Ministre, sur l’enjeu de la connaissance de notre base industrielle et du maintien des compétences et des talents dans les industries de défense. Cet enjeu pourrait être l’opportunité d’expérimenter des dispositifs d’insertion professionnelle en lien avec la politique d’apprentissage et de revalorisation de l’enseignement professionnel voulue par le Président de la République et le Gouvernement.

Madame la Ministre, comme examiné, le budget défense 2018 permet de maintenir et surtout de renforcer notre autonomie stratégique et notre modèle d’armée complet.

Aussi le groupe La République En Marche votera ce budget sans réserve. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :