« Pour la création d’un portail citoyen »

Par | 2017-12-01T14:11:56+00:00 27 octobre 2017|numérique, Près de chez vous, Travail parlementaire|0 commentaire

L’une des grandes difficultés pratiques que connait tout député, et plus largement toute instance politique (conseil municipal, régional, gouvernement…), est de pouvoir joindre ses concitoyens, les informer de son action. Paradoxalement, les outils numériques comme le courriel, le site Internet ou les réseaux sociaux touchent un nombre finalement assez retreint de citoyens, le plus souvent les militants et supporters de l’élu ou du parti qu’il représente.

La seule solution reste bien souvent l’envoi par la poste de lettres d’information ou encore le tractage, mais dont le coût est élevé et l’impact incertain. A l’exception des députés des Français de l’étranger qui ont accès aux adresses courriel, seule une démarche proactive de la part du citoyen (inscription à la liste de diffusion ou abonnement aux réseaux sociaux du député) permet au député de communiquer utilement avec lui. Un très grand nombre de citoyens demeure ainsi à l’écart du flux d’information de leur député et plus largement des instances politiques qui le représente.

baichere07801 hd02

D’où l’idée de créer un « Portail Citoyen » qui pourrait naître d’une transformation ou évolution du portail Service-public.fr par l’élargissement de ses missions, avec un volet dédié aux services administratifs comme actuellement et un volet dédié aux élus. A l’instar d’un nombre croissant de domaines, lorsqu’un citoyen s’inscrit par exemple sur le site impots.gouv.fr pour payer ses impôts en ligne, la règle serait qu’il doive créer son compte sur le « Portail citoyen » et qu’il soit automatiquement, sauf avis express contraire (en décochant la case au moment de l’inscription ou plus tard), abonné aux fils d’information des instances politiques (député, conseil municipal et régional, gouvernement, etc.). Le député aurait ainsi l’essentiel des coordonnées courriel de ses concitoyens et pourrait véritablement dialoguer avec eux, co-construire les projets de la circonscription et pour un coût qui serait lui-même réduit.

Le « Portail Citoyen » pourrait aller plus loin et permettre, dans son volet politique, aux citoyens de s’abonner à certains documents (par exemple, recevoir automatiquement et avec notification la dernière délibération du conseil municipal), thématiques (tous les documents ou actualités officielles sur la santé ou les transports) ou encore certaines réunions (avec une fonction agenda de toutes les réunions politiques). Chaque citoyen pourrait de son compte personnel gérer ses différents abonnements et documents officiels.

De manière plus ascendante, le « Portail Citoyen » pourrait également servir de plate-forme de dialogue entre le citoyen et les instances politiques, de consultation et votation citoyenne, etc.

vous aussi vous pouvez contribuer : http://consultation.democratie-numerique.assemblee-nationale.fr/topic/59d7325812406bdd5d6277d4#comment-59f35354e8a9656c1a8e6fab

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.